Vous êtes un usager occasionnel d’un chalet d’alpage

Bataille (Broc)

On entend par usagers occasionnels des personnes ou groupes de personnes (militaires compris) qui utilisent, avec l'accord du propriétaire, un chalet pour un soir ou quelques jours. Il est évident qu’un chalet ne peut être occupé sans le consentement du propriétaire. Seule exception : les visiteurs de passage.

Le propriétaire qui met son chalet à disposition d’usagers occasionnels doit se souvenir qu’il reste responsable du bâtiment, au sens où l’Établissement cantonal d’assurance des bâtiments (ECAB) le considère comme seul interlocuteur.

Il est vivement recommandé d'établir un contrat, même pour une mise à disposition d'un chalet pour une courte durée. Le contrat-type proposé peut être facilement adapté à chaque situation. Le propriétaire peut également remettre au responsable du groupe un ou plusieurs exemplaires du présent document.

Ne pas modifier l’état des lieux

Les usagers occasionnels d’un chalet d’alpage n'ont pas toujours l'habitude d'occuper ce genre de bâtiment. Ils doivent utiliser avec respect un bâtiment qui a été un lieu de travail pour des générations de teneurs d’alpages. Ils s’abstiendront en particulier de laisser des graffitis.

Le responsable du groupe doit tenir compte des conseils importants et les communiquer à ses accompagnants. Il leur indiquera l'emplacement du panneau de recommandations (deutsche Version) que le propriétaire aura demandé à l'ECAB.

Haut de page